Les modes de transmissions des maladies suite


Nouveau sujet Répondre

Message

jardini
Visiteur


Date du message : vendredi 19 octobre 2012 à 13h21


LES AGENTS PATHOGÈNES
Avant de voir comment ils se véhiculent, voyons d’abord ce que sont ces agents pathogènes. On peut les classer en : .. Virus (organismes très particuliers) .. Microbes et champignons microscopiques (végétaux) .. Parasites qui (mis à part quelques champignons parasites externes) sont des animaux.

Les Virus représentent un groupe à part et il serait trop long d’entrer dans les détails de leur nature. On doit retenir seulement qu’ils sont très petits (les plus gros sont encore plus petits qu’un petit microbe) et qu’ils ne peuvent se multiplier qu’en présence de matière vivante: ils sont voués à un «parasitisme» obligatoire car la particule virale n’est, pourrait-on dire, qu’une moitié d’organisme vivant; pour se reproduire elle doit trouver l’autre moitié dans une cellule vivante complète. On peut se demander si un virus, tout évoluant dans le monde vivant, est une cellule vivante qui a perdu cette moitié manquante... ou qui ne l’a pas encore trouvée. Question philosophique à laquelle il est prématuré de répondre.

On retiendra donc surtout que les virus ne peuvent pas se cultiver au Laboratoire sur des milieux courants et inertes et qu’ils sont invisibles au microscope ordinaire (ou optique). On les a par contre vus et photographiés au microscope électronique. Enfin, si le virus ne peut se multiplier que sur des organismes vivants, la particule virale peut se conserver active dans le milieu extérieur pendant un temps variable selon le virus et les conditions extérieures. Le virus variolique, très résistant, se conserve un an dans le milieu extérieur.

Les principales maladies à virus sont: Variole - Maladie de Newcastle et peste aviaire - Bronchite - Maladie de Marek - Encéphalomyélite.

Les microbes sont très nombreux ils mesurent entre 1 et 10 microns (millième de millimètre) et parfois plus chez certaines formes allongées; ils sont donc invisibles à l’œil nu. Contrairement aux virus, ils se multiplient sur les milieux inertes (plus ou moins facilement). Les salmonelles par exemple peuvent se multiplier dans la viande, dans les produits à base d’oeuf. Les microbes sont partout mais heureusement la majorité n’est pas dangereuse. On les identifie au Laboratoire en les cultivant sur des milieux convenables et en les examinant au microscope. On en rapproche des champignons microscopiques capables de causer des maladies internes.

Les principales maladies microbiennes sont: Pasteurellose - Salmonellose - Typhose - Pullorose - Colibacillose - Pseudomonose - Streptococcie - Staphylococcie - Tuberculose. On peut y ajouter l’aspergillose due à un champignon.

Les parasites sont des organismes animaux ou très petits formés d’une seule cellule ou protozoaires (exemple: coccidie) ou plus gros comme les vers. En règle générale, ils ne peuvent vivre qu’aux dépens d’un être vivant et cela les rapprocherait des virus si leur constitution cellulaire n’était pas celle d’un organisme vivant classique et complet. Certains protozoaires peuvent cependant être cultivés sur des milieux inertes spéciaux. les trichomonas par exemple, mais non les coccidies.

Les principales maladies parasitaires sont : Coccidiose - Trichomonose - Histomonose - Vers parasites. A cette liste, il faudrait ajouter les parasites externes, mais ceux-ci, plus visibles et plus courants, sont plus familiers et posent moins de questions aux éleveurs; quand une volaille a des poux on ne se demande pas d’où ils viennent.

10 poules et un coq wyandottes naines argenté a liseré noir

Message

Queenie
Visiteur


Date du message : samedi 20 octobre 2012 à 14h01


Il est vrai que avant tout compte la guérison et que la connaissance de l'aspect biologique
des virus, microbes etc, semble ne rien apporter à cela.
Mais je trouve très intéressant que tu aies développé cet aspect. Merci.
A+

Répondre

Surveiller Imprimer